Choix de la langue

Menu

 

Il est donc important de pouvoir juger de l'efficacité avec laquelle l'Etat remplit son rôle : autrement dit la dépense publique est-elle "optimale" , atteint-elle son but avec une "économie" de moyens raisonnable, sans gaspillage exagéré de ressources ? Cette question est d'autant plus cruciale que la part de l'Etat dans l'économie est élevée..

 

Nous allons comparer la Belgique à d'autres pays en les positionnant sur 2 axes :

1. Un axe horizontal qui reflète les moyens à disposition de l’Etat

2. Un axe vertical qui reflète l’efficience avec laquelle ces moyens sont utilisés

 

 Pour l'axe horizontal "moyens", nous pouvons prendre les Dépenses Publiques en % du PIB .

 Cet axe reflète un type d'organisation de la société :

« Libéral / Capitaliste »   <==========>   « Etatiste / Socialiste »

 

Pour l'axe vertical "efficience" , il n'y a pas d'indicateur incontestable qui puisse permettre d'évaluer précisément cette variable. Nous prendrons successivement 3 indicateurs dont on peut penser qu'ils sont corrélés avec l'efficience.

 

1. Le score "Government Efficiency" calculé par le "World Economic Forum" dans le pilier 1. Institutions de son modèle de compétitivité.

 

2. Le résultat économique  reflété dans l'indicateur  "PIB par habitant", auquel nous ajouterons le "degré d'inégalité dans la distribution des revenus"

 

3.  La plus ou moins bonne gestion du pays  reflétée dans l'indicateur "dette publique en % du PIB" , auquel nous ajouterons une analyse du lien entre "dette publique" et "déficit public".

 

 

 

 

 

Go to top