Choix de la langue

Menu

 Liens vers la comparaison par pays :

Parmis les points faibles , certains ont connu en quelques années une dégradation importante de leur classement. Cette évolution négative particulièrement inquiétante doit être considérée comme une alerte : leur amélioration, ou à tout le moins l'arrêt de leur chute dans le classement devrait constituer une priorité.

Sur base des 2 graphiques d'écarts ci-dessous, on constate qu'il y a une faiblesse pour le sous-indice "A.Taille du marché domestique", ce qui est logique car ce point ne peut jamais être un point fort pour un "petit" pays. Par contre il n'y en a pas pour le sous-indice "B.Taille du marché étranger", où la Belgique conserve à peu près son rang global.

Il y a 2 facteurs faibles : "1.Index de la taille du marché domestique" et "3. PIB en mia de dollars" .

 

Par ailleurs, on relève un facteur particulièrement fort : "4. Exportations", avec une remarquable 5e.place de la Belgique, ce qui confirme le caractère ouvert de son économie.

Go to top