Theme "Innovation, Technology"

Madame Sara Lammens le 4 septembre 2019.

RETENEZ LA DATE : 4 septembre 2019.

 Le mercredi 4 septembre 2019 à 19h, au B19 à Uccle, à l’invitation de « Belgium For Success », Madame SARA LAMMENS, Directeur Général de la KBR (Bibliothèque Royale de Belgique), donnera une conférence sur le thème « La richesse méconnue de la KBR : Une expérience et une découverte unique en Belgique pour accéder à des savoirs exceptionnels".

 

 Monsieur Herman Van Rompuy le 5 mars 2015.

 Le 5 mars 2015, à l’invitation de « Belgium for Success », Monsieur Herman Van Rompuy, Président ém. du Conseil Européen, traitait du thème « La compétitivité de la Belgique  et de l’Europe » devant une salle comble au club B19, avenue VanBever, à Bruxelles.

Devant une audience absolument captivée, il a brillament développé son argumentation pour expliquer que, contrairement aux thèses populistes eurosceptiques qui se développent dans plusieurs pays, face aux défis actuels auxquels nous sommes confrontés, la seule solution est « plus d’Europe » , plus loin et plus vite, et non pas moins d’Europe et le repli à l’intérieur des frontières nationales.

Le monde a profondément changé, a-t’il conclu . Par le passé, l’Union Européenne avançait graduellement et elle a fait des progrès inouïs. Aujourd’hui face à la cadence imposée par la mondialisation, cette méthode parait dépassée : « too little, too late » . L’Europe sera-t-elle capable d’accélérer pour ne pas rester à la traîne ? C’est là tout l’enjeu au niveau européen, mais aussi de façon sous-jacente pour notre propre pays.

==================================================

Professeur Hugues Bersini le 25 avril 2018.

 Le 25 avril 2018, à l’invitation de « Belgium For Success », le Professeur Hugues Bersini, Directeur du laboratoire d'Intelligence Artificielle de l'Université Libre de Bruxelles, traitait du thème « Intelligence Artificielle et Compétitivité de la Belgique » devant une audience très intéressée au B19 à Uccle.

Dans une présentation captivante et très dynamique, il a exposé avec clarté, en s'aidant de "slides", ce qu'est l'Intelligence Artificielle et retracé son évolution depuis le début de la révolution informatique et dans les dernières décennies.

Il a rappelé que le concept "IA" a depuis le début connu des modes, qui se sont succédées régulièrement et qu'il connait aujourd'hui un regain suite à des succès spectaculaires, dûs aux énormes progrès de l'informatique dans la puissance des calculateurs, le traitement massif des données ("big data"), les algorithmes d'apprentissage via les réseaux de neurones artificiels ("machine learning") ...

Il a montré comment on est passé de l'ancienne approche IA "consciente", où l'on devait injecter de l'expertise humaine, à une nouvelle approche IA "inconsciente", où l'on peut se passer de l'expertise humaine, en utilisant la capacité des machines d'effectuer des milliards de traitements par seconde, ainsi que leur capacité d'exploiter la masse énorme de données (connaissances , exemples ...) accumulées sur l'ensemble des serveurs informatiques dans le monde. Il a cependant mis en garde contre la tentation d'attribuer à ces machines une intelligence semblable à l'intelligence humaine, dans la mesure où en fait elles "savent" mais sans savoir qu'elles "savent".

Il a ensuite expliqué comment l' IA peut contribuer à rendre le monde meilleur et développé la notion de "gouvernance algorithmique" , avec plusieurs exemples comme l'optimisation des transports publics, de la mobilité en général, de la transition énergétique , des transactions via la "blockchain" ...

La Belgique peut exceller car elle possède d'excellents chercheurs, à condition d'éviter ou ralentir la fuite des talents vers les "GAFAM". Le défi sera pour les pouvoirs publics de ne pas laisser le champ libre aux dits "GAFAM" , désireux de prendre la main sur tous les domaines de la société en arguant de leur efficacité supérieure à celle des gouvernements. Ce défi est à relever au niveau européen.

==================================================

Madame Céline Frémault le 20 janvier 2014

 Le 20 janvier 2014, à l’invitation de « Belgium for Success », Madame Céline Frémault, Ministre Bruxelloise du Travail, a accepté d'exposer son action en liaison avec le thème « La compétitivité de la Belgique et de la Région de Bruxelles" et de répondre aux nombreuses questions qui lui avaient été adressées, en présence de l'équipe de Belgium For Success au grand complet et de quelques invités intéressés, au club Wellington à Uccle.

 

==================================================

  2 L'Enseignement et la Recherche

Il s’agit du 2e. bloc de dépenses le plus important.

Les 4 pays y consacrent tous environ 7% de leur PIB (un peu plus pour la Belgique environ 8%).

En termes financiers, la Belgique (~2.900 €/hab), les Pays-Bas (2.800 €/hab) et l'Autriche (2.700 €/hab) dépensent un montant du même ordre . Par contre, la Suisse , grâce à son dynamisme économique qui se traduit par un PIB/hab nettement plus élevé, peut dépenser ~5.200 €/hab.

 

 

 

 Cela se répercute sans aucun doute sur l’indicateur « Innovation » du World Economic Forum : la Suisse est classée no.1, les autres pays, bien qu’eux aussi assez bien classés, sont nettement derrière : les Pays-Bas 7e, l'Autriche 14e, la Belgique 15e.

Il faut remarquer l’efficacité de la dépense des Pays-Bas, mieux classés pour une dépense du même ordre que l'Autriche et la Belgique.

 

 

 

 

 

 

Page 1 sur 6