Réponses aux quiz de la semaine

* Semaine 2019-28 (8/7 au 14/7) : pourquoi une dette publique élevée diminue-t'elle la marge de manoeuvre des pouvoirs publics en matière de dépenses publiques ? Pour la Belgique en 2013, quelle était l'amplitude de cette diminution, en % du PIB, en Eur par habitant ?

- Une dette publique très élevée entraine une diminution de la marge de manœuvre des pouvoirs publics quant à l’affectation des dépenses publiques, celles-ci devant en priorité repayer la charge de la dette accumulée, laissant moins de place pour les dépenses publiques « effectives ».

- En Belgique en 2013, cette diminution est de -3,5 % du PIB, soit -1.221 Eur par habitant.

(Voir la rubrique "UN SECTEUR PUBLIC PLUS EFFICACE / EFFICIENCE DE L'ETAT BELGE / Gestion de l'Etat / Lien dette - déficit")


* Semaine 2019-27 (1/7 au 7/7) : quelle est la différence entre le PIB (Produit Intérieur Brut) et le PNB (Produit National Brut) ?  

- Le Produit Intérieur Brut est la valeur de l'ensemble des biens et services produits grâce aux facteurs de production situés sur le territoire national du pays, quelle que soit par ailleurs la nationalité de leurs propriétaires.

- Le Produit National Brut est la valeur de la production dont les résidents permanents du pays sont propriétaires dans et hors du territoire national.

(Voir la rubrique "Menus complémentaires / Notions de base d'Economie / Le Produit Intérieur Brut (PIB) / Définition précise du PIB").

* Semaine 2019-26 (24/6 au 30/6) : en 2014, quel était le poids en % du PIB des prélèvements obligatoires (impôts, taxes, cotisations sociales) en Belgique ? Parmi les 31 pays suivis par Eurostat (28 pays de l'Union Européenne plus la Norvège, l'Islande et la Suisse), combien de pays prélevaient-ils plus que la Belgique ?

- en 2014, en Belgique, le poids des prélèvements obligatoires est de 47,3 % du PIB. Seulement 2 pays prélèvent plus que la Belgique : la France (48.2 %) et le Danemark (51.2 %).

(Voir la rubrique "Un secteur public plus efficace / Budgets publics / Budget global de l'Etat belge / Recettes et dépenses publiques par pays").


* Semaine 2019-25 (17/6 au 23/6) : pourquoi "trop d'impôt tue- t'il l'impôt" ?

- la science économique montre que toute taxe a pour effet de diminuer le volume échangé sur un marché et diminue globalement le "bien-être" des participants à ce marché. Cette diminution n'est que partiellement compensée par la recette fiscale, si bien qu'il en résulte une "perte sèche" pour la société dans son ensemble (voir la rubrique "Menus complémentaires / Notions de base d'Economie / Mécanismes de marché / Impact des taxes") .

La courbe de Laffer montre que lorsque la taxe augmente, la recette fiscale commence par augmenter, passe par un maximum, puis diminue et s'annule lorsqu'elle a complètement "tué le marché" (Voir la démonstration dans la sous-rubrique "Trop d'impôt tue l'impôt").


* Semaine 2019-24 (10/6 au 16/6) : en 2018, quelle est la place de la Belgique dans le "Human Freedom Index" ? (cet indicateur mesure la liberté personnelle et économique parmi 159 pays selon des critères tels que : état de droit, sécurité, liberté de la presse, liberté d'expression, liberté religieuse, stabilité économique etc .). Par rapport aux 3 pays à population comparable : Autriche, Pays-Bas, Suisse, sommes-nous mieux ou moins bien classés ?

- en 2018, la Belgique est classée 27e, l'Autriche 16e, les Pays-Bas 6e et la Suisse 2e.

(Voir la rubrique "Position compétitive globale" et au bas de la page suivre le lien vers le site d'ITINERA 30 indicateurs sur la position internationale de la Belgique ).


* Semaine 2019-23 (3/6 au 9/6) : en 2015, quel est le montant de la dépense publique de la Belgique consacrée aux tâches régaliennes (défense, police, justice, prisons) en % du PIB ? en Eur par habitant ? ce montant est-il plus ou moins élevé que celui des intérêts de la dette publique ?

- en 2015, les dépenses régaliennes de la Belgique (défense, police, justice, prisons) sont de 2,8 % du PIB, soit un peu plus de 1.000 Eur par habitant. Elles sont inférieures aux intérêts de la dette publique qui sont de 3,1 % du PIB , soit environ 1.100 Eur par habitant.

(Voir la rubrique "Lien dépenses publiques / compétitivité - Dépenses régaliennes et -Intérêts de la dette publique"


* Semaine 2019-22 (27/5 au 2/6) : en 2015, quel est le montant de la dépense publique totale de la Belgique en % du PIB ? en Eur par habitant ?

- en 2015, la dépense publique totale de la Belgique est de 53,9% du PIB, soit 19.668 Eur par habitant.

(Voir la rubrique "Dépenses publiques de la Belgique par destination"


* Semaine 2019-21 (20/5 au 26/5) : en 2017, dans le domaine Enseignement Supérieur, quel est le classement de la Belgique pour le facteur "Qualité de l'enseignement en mathématiques et en sciences" ?

- la Belgique est 7e., c'est un point fort, elle fait mieux que le "benchmark" (DC23 : la moyenne des 23 pays industrialisés les plus avancés comparables : indice de compétitivité comparative ICCR = 110%).

(Voir la rubrique "Compétitivité" / "Capital Humain" / "05. Compétences humaines : forces et faiblesses" ou "Compétitivité" / "Capital Humain" / "05. Compétences humaines" / "Par pays - 05.04. Qualité de l'enseignement en math et en sciences" )


* Semaine 2019-20 (13/5 au 20/5)en 2017, pour la QUALITE des ROUTES la Belgique est-elle mieux classée (écart positif) ou moins bien classée (écart négatif) que les Pays-Bas ?

- la Belgique est 46e. et loin derrière les Pays-Bas 5e. avec donc un écart de -41 places.

(Voir la rubrique "Compétitivité" / "Enabling Environment" / "02. Infrastructure : forces et faiblesses - Comparaison avec les Pays-Bas" ou "Compétitivité" / "Enabling Environment" / "02. Infrastructure" / "Par pays - 02.02. Qualité des routes"


* Semaine 2019-19 (6/5 au 12/5) : en 2017, pour quel FACTEUR de compétitivité la Belgique est-elle la plus mal classée ?

- le facteur 7.05 - Effet de la taxation sur l'incitation à travailler : la Belgique figure à la 127e place sur 137.

(Voir la rubrique "Points forts et faibles globaux")


* Semaine 2019-18 (29/4 au 5/5) : en 2017, dans quel DOMAINE de compétitivité (pilier) la Belgique est-elle la plus mal classée ?

- le domaine 3 Environnement macroéconomique : La Belgique se classe à la 59e place (39 places plus loin que son classement global 20e), alors que la Suisse se classe 3e et les Pays-Bas 14e.

(Voir la rubrique "Points forts et faibles globaux" et la rubrique "Enabling Environment / 03 - Stabilité macroéconomique / Par pays")


* Semaine 2019-17 (22/4 au 28/4) : dans le classement global de la compétitivité en 2017, des 6 pays que sont la Belgique et ses 5 voisins (France, Royaume Uni, Pays Bas, Allemagne, Luxembourg) quel pays est le mieux classé ?, quel pays est le moins bien classé ?

- le mieux classé : les Pays-Bas 4e

- le plus mal classé : la France 22e

(Voir la rubrique "Position compétitive globale")


* Semaine 2019-16 (15/4 au 21/4) : Quelle est la place de la Belgique dans le classement global de la compétitivité : en 2017 ? en 2018 ?

- en 2017 : place de la Belgique = 20e

- en 2018 : place de la Belgique = 21e

(Voir la rubrique "Position compétitive globale")


 

More in this category: