Notions de base d'économie

Source : les notions concernant l'échange sont extraites de réf.1, Mankiw, chap3 "Interdépendance et Bénéfices de l'Echange".

 

L'exemple ci-après est un exemple classique.

 

Imaginons Robinson et Vendredi seuls sur leur île. Ils survivent en cueillant des noix de coco et en pêchant des poissons. Vendredi, plus habile dans ces 2 activités que Robinson, est capable de cueillir 100 noix de coco par semaine et de pêcher 120 poissons par semaine, alors que Robinson quant à lui, par semaine, peut cueillir 80 noix de coco et pêcher 20 poissons. Comment peuvent-ils se partager les activités de façon à maximiser leur bien-être, çàd. en l'occurrence leur "production" totale ?

Leurs "productivités" respectives sont résumées dans le tableau ci-après.

 

 

 Introduisons ici la notion de "coût d'opportunité", çàd. ce à quoi on renonce quand on se consacre à la production d'un bien.

 

Par exemple si Robinson passe toute la semaine à pêcher, il obtient 20 poissons, mais il a renoncé à cueillir 80 noix. Donc le temps de pêcher un poisson lui "coûte" 4 noix. Inversément, s'il passe toute la semaine à cueillir des noix, il aura récolté 80 noix, mais cela l'aura empêché de pêcher 20 poissons. Donc le temps passé à cueillir 4 noix lui "coûte" 1 poisson, ou encore le coût d'opportunité d'une noix , en termes de poissons, est de 1/4 = 0,25.

 

Le tableau ci-après résume les coûts d'opportunité respectifs de Robinson et Vendredi.

 

 

 

Ils ont donc tous les deux intérêt à se spécialiser sur ce qu'ils font de mieux, çàd. là où ils ont un avantage comparatif, çàd. encore là où leur coût d'opportunité est le plus faible (Robinson pour les noix, Vendredi pour les poissons), et à s'échanger le bien qu'ils ne produisent pas, à un "prix" à négocier entre eux,  par ex. 1 poisson pour 1 noix :

- Robinson ne donne qu'une noix pour un poisson, alors que s'il pêchait ce poisson lui-même cela l'empêcherait de cueillir 4 noix ;

- Vendredi ne donne qu'un poisson pour une noix, alors que s'il cueillait cette noix lui-même, cela l'empêcherait de pêcher 1,2 poissons .

On voit donc que, bien que Vendredi soit plus productif que Robinson sur les 2 biens, il a néanmoins avantage a se consacrer entièrement à ce qu'il fait de mieux (comparativement) et à laisser Robinson se consacrer à ce que lui fait de mieux (ou de moins mal), et ensuite à échanger avec ce dernier le bien à la production duquel il ne s'est pas consacré. Tous deux trouvent donc avantage à l'échange.

 

 

More in this category: