Une Belgique plus prospère : enabling environment

Quatre domaines de base constituent l'environnement qui permet de stimuler les facteurs de la productivité et de renforcer la compétitivité :

(NB : Depuis 2018, nouvelle numérotation des domaines, suite à la nouvelle méthodologie du World Economic Forum : "Global Competitivity Index (GCI) 4.0".)

1. les Institutions :

il s'agit d'un domaine moyennement faible, classé 1 place derrière le classement global : sur 26 facteurs, il comporte 10 facteurs faibles, dont notamment le "taux d'homicides", "l'incidence du terrorisme", la "lourdeur de la réglementation publique" et la "vision à long terme du gouvernement". Il comporte également  5 facteurs forts, dont "l'indépendance de la Justice", la "liberté de la presse" et la "protection de la propriété intellectuelle".


2. l'Infrastructure :

il s'agit d'un domaine fort : sur 12 facteurs, il comporte 7 facteurs forts, dont parmi ces derniers la "densité des lignes de chemin de fer", le "taux d'électrification" et la "fiabilité de la fourniture d'eau" et 3 facteurs faibles, dont parmi ces derniers la "qualité des routes" et "l'efficience des chemins de fer".


3. l'Adoption des Technologies d'Information et de Communication (TIC) :

il s'agit d'un domaine faible, comportant 3 facteurs faibles sur 5, dont parmi ces derniers les "souscriptions au téléphone cellulaire mobile" et les "souscriptions au réseau internet mobile large bande". et 1 facteur fort "souscriptions au réseau internet fixe large bande".


4. la Stabilité Macroéconomique :

il s'agit d'un domaine fort, basé sur les 2 facteurs forts : "taux d'inflation" et "dynamique positive de la dette" (un nouveau concept du "Global Competitivity Index (GCI) 4.0" introduit en 2018)

More in this category: