Enabling environment : institutions

En 2019(NB : depuis 2018, nouvelle numérotation des facteurs, suite à la nouvelle méthodologie du World Economic Forum : "Global Competitivity Index (GCI) 4.0". Cette numérotation a également été modifiée en 2019 par rapport à 2018)

Il s'agit d'un domaine moyennement faible (23e ,1 place derrière le classement global : 22e).

La comparaison avec le classement global identifie 10 facteurs faibles :

- 1.02 Taux d'homicides ;

- 1.03 Incidence du terrorisme ;

- 1.10 Lourdeur de la réglementation publique ;

- 1.11 Efficience du cadre légal pour résoudre les conflits ;

- 1.12 Index de la participation des citoyens en ligne ;

- 1.19 Gouvernance actionnariale ;

- 1.20 Stabilité des politiques gouvernementales ;

- 1.21 Réactivité du gouvernement aux changements ;

- 1.22 Adaptabilité du cadre légal aux modèles d'entreprises numériques ;

- 1.23 Vision à long terme du gouvernement .

La comparaison avec le classement global identifie 5 facteurs forts :

- 1.07 Indépendance de la Justice ;

- 1.09 Liberté de la presse ;

- 1.14 Droits de propriété ;

- 1.15 Protection de la propriété intellectuelle ;

- 1.17 Force des standards d'audit et reporting .

La comparaison avec les 3 pays moyens à population comparable montre que pour presque tous les facteurs la Belgique se classe derrière ces pays, à l'exception du facteur 1.18 Réglementation des conflits d'intérêt.

(Voir les diagrammes pour les détails. Légende : bleu = écart peu significatif, vert = écart positif significatif, rouge = écart négatif significatif)

Facteurs forts et faibles :

 

Les facteurs 2, 3, 10, 11, 12, 19, 20, 21, 22, 23 sont faibles : écart par rapport à la note globale > 20.

 Les facteurs 7, 9, 14, 15, 17 sont forts.

Comparaison avec l'Autriche, les Pays-Bas et la Suisse :

 

More in this category: