Enabling environment : stabilité macroéconomique

En 2019(NB : depuis 2018, nouvelle numérotation des facteurs, suite à la nouvelle méthodologie du World Economic Forum : "Global Competitivity Index (GCI) 4.0".)

Il s'agit d'un domaine Fort, pour lequel la Belgique est classée première, mais ex-aequo au même rang avec la majorité des 23 pays industrialisés les plus avancés (voir les classements par pays).

Il en est de même pour les 2 facteurs constitutifs de ce domaine, qui sont donc forts :

- 4.01 Inflation ;

- 4.02 Dynamique de la dette (un nouveau concept de la méthodologie "GCI 4.0." introduit en 2018) .

NB : Les valeurs des 3 sous-facteurs "04.02a Dette publique sur PIB", "04.02b Taux de changement de la dette publique" et "04.02c Evaluation des obligations du pays" permettent de calculer le score du facteur 4.02, mais le rang n'est pas disponible pour ces 3 sous-facteurs.

La comparaison avec les 3 pays moyens à population comparable montre que la Belgique :

- est ex-aequo avec l'Autriche (dont le classement global est de 1 place derrière la Belgique) ;

- est ex-aequo avec les Pays-Bas (dont le classement global est de 18 places devant la Belgique) ;

- est ex-aequo avec la Suisse (dont le classement global est de 17 places devant la Belgique) .

(Voir les diagrammes pour les détails. Légende : bleu = écart peu significatif, vert = écart positif significatif, rouge = écart négatif significatif)

Facteurs forts et faibles :

 

 Les 2 facteurs 1 et 2 sont forts.

Comparaison avec l'Autriche, les Pays-Bas et la Suisse :

 

 

More in this category: