Propositions 2020

* Au sortir du confinement imposé par la pandémie due au corona virus venu de Chine, BFS a envoyé 65 lettres au Roi, au gouvernement fédéral, aux gouvernements régionaux et aux présidents de partis.

 
Madame la Première Ministre, 

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Mesdames et Messieurs les Président(e)s de partis politiques belges.

 

Ce courriel est envoyé aux plus hautes instances étatiques et gouvernementales pour les alerter sur l’état de l’opinion qui s’inquiète beaucoup de la situation de notre pays et pense qu’une simplification de l’organisation politique de la Belgique est devenue indispensable pour minimiser l’impact de la grave crise qui nous attend.

Nous vivons des moments très difficiles, menaçant et inédits. En effet, » l’union fait la force » semble avoir du plomb dans l’aile ?

Et pourtant, nous payons cher les délires de quelques hommes politiques qui ont décidés de scinder notre pays d’abord en 4 régions et maintenant en confédéralisme.

L’heure est à la réflexion, aux décisions, aux économies. Aujourd’hui, « l’union fait la force » ne semble avoir jamais eu autant de succès. 

A l’heure où l’ Europe se forge encore son identité, nous voulons diviser plus. Il faut arrêter cette surenchère. Sachez que c’est nous qui payons le luxe des entités et des partis politiques.

Les structures politiques et administratives sont trop complexes pour la prise de décisions.

Il y a trop de niveaux entraînant des duplications trop coûteuses et inefficaces pour une gestion efficiente de la Belgique.

L’incapacité, pour la deuxième fois, à former un gouvernement dans un délai raisonnable est révélatrice de l’échec de la structure belge. Nous payons 5 fois trop de politiciens et l’inflation administrative qui accompagne cette pléthore. Les blocages et les conflits d’intérêts sont apparents. Les blocages et les conflits d’intérêts se multiplient.

La Belgique vit de son secteur privé qui est depuis plusieurs années plus petit que le secteur public. Nous augmentons notre dette malgré le fait que notre pays est le plus taxé du monde !

L’incapacité à se préparer aux urgences nationales du Covid 19 et avoir des plans viables pour les retraites, les soins de santé, la mobilité, l’énergie, les infrastructures, les responsabilités régaliennes ont des conséquences désastreuses.

Une vision et une détermination manquent cruellement à nos politiciens et leurs partis. Qui va se battre pour réécrire la constitution qui ne convient plus à une démocratie moderne ?

Sans vouloir être exhaustif, citons quelques réformes qui rencontreraient une large adhésion de nos concitoyens, car elles sont simplement du bon sens, qualité reconnue des belges.

Celles-ci devraient faire partie intégrante de votre projet politique et le prochain gouvernement fédéral devrait se pencher sur ces problèmes.

* Comment diminuer la facture de l’Etat ? L’exemple doit venir de nos gouvernants : faire passer le nombre de niveaux de pouvoir de 5 à 3 : seuls les niveaux Fédéral, Régional et Communal seraient maintenus, le Provincial et le Communautaire seraient supprimés.

* Réduire corrélativement le nombre de Ministres à tous les niveaux. Pour rappel, 9 Ministres de la santé. Est-ce bien nécessaire ?

* Arrêter de financer les cabinets ministériels avec l’argent public.

* Alléger les administrations, qui sauf pour le régalien, pourraient être remplacées par des » agences « où il n’y a plus de fonctionnaires, mais uniquement  du personnel sous statut de droit privé et donc les dirigeants auraient toute latitude pour gérer au mieux leur mission dans le cadre d’un contrat de service public.

* Limiter le nombre de fonctionnaires sous statut (le non-remplacement de ceux qui partent à la pension permettrait une diminution de 135.000)

 * Améliorer l’organisation des services publics à tous les niveaux.

 * Réduire la facture de la ville de Bruxelles en réduisant les 19 communes à 5 ou 6 communes voir une entité.

 * Une pension équitable minimum pour tous, garantissant un niveau de vie digne, libre d’impôts pour tous, financée par le rééquilibrage complet des pensions : plus de favoritisme pour les fonctionnaires de l’état, les juges, les greffiers, les membres de la Commission Européenne, du Parlement Européen et du Conseil européen qui sont payés après 15 ans un minimum de 9.000 € par mois ???   Nous réclamons la justice et l’équité.  De plus, ces pensions pourraient notamment être financées en exigeant que chaque entreprise, même étrangères, y compris les GAFA, paient 25 % d’impôts sur leur bénéfices. Ces 25% remplaceraient toutes les autres taxes et impôts sur les sociétés. Cette simplification profiterait à toutes les entreprises.

 * Arrêter le matraquage fiscal du citoyen que l’on lit dans tous les programmes des partis et qui crée une immense exaspération fiscale.  Nous réclamons la baisse rapide d’impôts, même des plus aisés. Après tout, ils donnent du travail aux autres moins nantis !

 * Changer de méthode et d’échelle pour notre pays. Plus qu’une vision à 4 ans, un projet d’avenir : la formation, les langues NL et FR avec obligation de les apprendre dans chaque région, l’intelligence artificielle, la recherche, l’innovation, etc..

 

Nous vivons le plus grand défi politique de notre génération. Cela demande des choix et des renoncements, des compromis démocratiques, une volonté désintéressée pour rendre à notre pays la fierté d’être belge !

Mesdames, Messieurs les politiciens, qu’est-ce que vous attendez pour agir ?

Nous vous prions, Madame la Première Ministre et Messieurs les Ministres, Messieurs les Présidents de partis d’agréer l’expression de notre plus haute considération.

 

Pour BELGIUM FOR SUCCESS.

 

Paul Jacobs, Président ; Hélène Ronsse, Administrateur ; Richard Robinson, Administrateur ; Yves Ronsse, Administrateur ; Jean-Pierre Lecocq, Administrateur ;

Marc Boelaert, Secrétaire ; Annik Bossaert, Membre ; Martin d’Alayer, Membre ; Matthieu Decoux, Membre ; Alexandre Jacquemin, Membre ; Arnaud Decoux, Membre  ; Adrian Duquenoy, Membre .

Adhérents : 76.337 personnes

                   16.548 personnes en parlent.

Voir Avaaz.


More in this category: