Compétitivité domaine Marchés

10. Taille du marché : forces et faiblesses

En 2019(NB : depuis 2018, nouvelle numérotation des facteurs, suite à la nouvelle méthodologie du World Economic Forum : "Global Competitivity Index (GCI) 4.0".)

Il s'agit d'un domaine globalement faible, classé à la 33e place, soit 11 places derrière le classement global (22e). En fait,c'est un classement "normal" pour un "petit" pays.

La comparaison avec le classement global de la Belgique identifie 1 facteur faible :

- 10.01 Produit Intérieur Brut (PIB) en parité de pouvoir d'achat (PPP), en milliards d'USD .

La comparaison avec le classement global de la Belgique identifie 1 facteur fort :

- 10.02 Importations en % du PIB .

La comparaison avec les 3 pays moyens à population comparable montre que globalement la Belgique devance logiquement l'Autriche et la Suisse, qui sont plus petits qu'elle, et qu'elle est devancée par les Pays-Bas qui sont plus grands. Le point fort "Importations en % du PIB" est néanmoins mieux classé que dans les 3 pays comparables. On peut aussi remarquer que la Suisse, avec une population inférieure, est classée pratiquement au même rang que la Belgique pour le "PIB en parité de pouvoir d'achat (PPP)". (Voir dans les indicateurs contextuels les montants respectifs du PIB par habitant, celui de la Suisse étant nettement plus élevé que celui de la Belgique).

(Voir les diagrammes pour les détails. Légende : bleu = écart peu significatif, vert = écart positif significatif, rouge = écart négatif significatif)

09. Système financier : forces et faiblesses

En 2019(NB : à partir de 2018, nouvelle numérotation des facteurs, suite à la nouvelle méthodologie du World Economic Forum : "Global Competitivity Index (GCI) 4.0".)

Il s'agit d'un domaine globalement moyen faible : classé 24e, soit 2 places derrière le classement global.

La comparaison avec le classement global de la Belgique identifie 5 facteurs faibles :

- 9.01 Crédit domestique au secteur privé ;

- 9.06 Solidité des banques ;

- 9.07 Prêts non performants ;

- 9.08 Ecart de crédit ;

- 9.09 Ratio de capital réglementaire des banques .

La comparaison avec le classement global de la Belgique identifie 2 facteurs forts :

- 9.05a Primes d'assurance non-vie ;

- 9.05b Primes d'assurances vie .

(NB : ces 2 sous-facteurs permettent de calculer le score et le classement du facteur résultant 9.05 volume des primes d'assurance sur PIB).

La comparaison avec les 3 pays moyens à population comparable montre que globalement la Belgique devance quelque peu l'Autriche, est devancée de peu par les Pays-Bas et est classée loin derrière la Suisse.

(Voir les diagrammes pour les détails. Légende : bleu = écart peu significatif, vert = écart positif significatif, rouge = écart négatif significatif)

08. Marché du Travail : forces et faiblesses

En 2019(NB : depuis 2018, nouvelle numérotation des facteurs, suite à la nouvelle méthodologie du World Economic Forum : "Global Competitivity Index (GCI) 4.0".)

Il s'agit d'un domaine faible , classé à la 43e place, soit 21 places derrière le classement global (22e).

La comparaison avec le classement global de la Belgique identifie 7 facteurs faibles :

- 8.01 Coûts de redondance ;

- 8.02 Pratiques d'engagement / licenciement ; 

- 8.03 Coopération employeurs / travailleurs ;

- 8.04 Flexibilité de la détermination des salaires ; 

- 8.08 Mobilité interne des travailleurs ;

- 8.10 Paie et productivité ;

- 8.12 Taux de taxation du travail .

La comparaison avec le classement global de la Belgique identifie 1 facteurs fort :

- 8.09 Recours à un management  professionnel .

La comparaison avec les 3 pays moyens à population comparable montre que la Belgique fait moins bien que l'Autriche et beaucoup moins bien que la Suisse et les Pays-Bas, sauf sur 1 facteur.

(Voir les diagrammes pour les détails. Légende : bleu = écart peu significatif, vert = écart positif significatif, rouge = écart négatif significatif)

07. Marché des produits : forces et faiblesses

En 2019 : (NB : depuis 2018 nouvelle numérotation des facteurs, suite à la nouvelle méthodologie du World Economic Forum : "Global Competitivity Index (GCI) 4.0".)

Il s'agit d'un domaine globalement moyen faible, qui se classe 27e. à 5 places derrière le classement global (22e).

La comparaison avec le classement global de la Belgique identifie 5 facteurs forts :

- 7.02 Dispersion du pouvoir de marché ;

- 7.03a Concurrence dans les services professionnels ;

- 7.03b Concurrence dans les services au détail ;

- 7.05 Tarifs douaniers ;

- 7.07 Efficience des procédures de dédouanement .

La comparaison avec le classement global de la Belgique identifie 4 facteurs faibles :

- 7.01 Distorsion de la concurrence provoquée par les taxes et subsides ;

- 7.03c Concurrence dans les services de réseau ;

- 7.04 Prévalence des barrières non-tarifaires ; 

- 7.06 Complexité des tarifs .

La comparaison avec les 3 pays moyens à population comparable montre que globalement la Belgique se classe derrière ces 3 pays, de peu pour l'Autriche, loin derrière la Suisse sauf pour 3 facteurs, et loin derrière les Pays-Bas sauf pour un facteur .

(Voir les diagrammes pour les détails. Légende : bleu = écart peu significatif, vert = écart positif significatif, rouge = écart négatif significatif)