Compétitivité domaine Enabling

04. Stabilité macroéconomique : forces et faiblesses

En 2019(NB : depuis 2018, nouvelle numérotation des facteurs, suite à la nouvelle méthodologie du World Economic Forum : "Global Competitivity Index (GCI) 4.0".)

Il s'agit d'un domaine Fort, pour lequel la Belgique est classée première, mais ex-aequo au même rang avec la majorité des 23 pays industrialisés les plus avancés (voir les classements par pays).

Il en est de même pour les 2 facteurs constitutifs de ce domaine, qui sont donc forts :

- 4.01 Inflation ;

- 4.02 Dynamique de la dette (un nouveau concept de la méthodologie "GCI 4.0." introduit en 2018) .

NB : Les valeurs des 3 sous-facteurs "04.02a Dette publique sur PIB", "04.02b Taux de changement de la dette publique" et "04.02c Evaluation des obligations du pays" permettent de calculer le score du facteur 4.02, mais le rang n'est pas disponible pour ces 3 sous-facteurs.

La comparaison avec les 3 pays moyens à population comparable montre que la Belgique :

- est ex-aequo avec l'Autriche (dont le classement global est de 1 place derrière la Belgique) ;

- est ex-aequo avec les Pays-Bas (dont le classement global est de 18 places devant la Belgique) ;

- est ex-aequo avec la Suisse (dont le classement global est de 17 places devant la Belgique) .

(Voir les diagrammes pour les détails. Légende : bleu = écart peu significatif, vert = écart positif significatif, rouge = écart négatif significatif)

03. Adoption des TIC : forces et faiblesses

En 2019(NB : depuis 2018, nouvelle numérotation des facteurs, suite à la nouvelle méthodologie du World Economic Forum : "Global Competitivity Index (GCI) 4.0".)

NB : TIC = Technologies d'Information et de Communication

Ce domaine est un point faible.

La comparaison avec le classement global de la Belgique identifie 3 facteurs faibles sur 5 :

- 3.01 Souscriptions au téléphone cellulaire mobile ;

- 3.02 Souscriptions au réseau internet mobile large bande ;

- 3.04 Souscriptions internet via fibres optiques .

La comparaison avec le classement global de la Belgique identifie 1 facteur fort :

- 3.03 Souscriptions au réseau internet fixe large bande .

La comparaison avec les 3 pays moyens à population comparable montre que globalement la Belgique fait jeu égal avec l'Autriche mais se situe assez loin derrière les Pays-Bas et la Suisse pour tous les facteurs.

(Voir les diagrammes pour les détails. Légende : bleu = écart peu significatif, vert = écart positif significatif, rouge = écart négatif significatif)

02. Infrastructure : forces et faiblesses

En 2019(NB : depuis 2018, nouvelle numérotation des facteurs, suite à la nouvelle méthodologie du World Economic Forum : "Global Competitivity Index (GCI) 4.0".)

Il s'agit d'un domaine globalement fort.

La comparaison avec le classement global identifie 3 facteurs faibles :

- 2.02 Qualité des routes ;

- 2.04 Efficience des chemins de fer ;

- 2.05 Connectivité des aéroports .

La comparaison avec le classement global identifie 7 facteurs forts :

- 2.03 Densité des lignes de chemin de fer ;

- 2.07 Connectivité des lignes maritimes ;

- 2.08 Efficience des services portuaires ;

- 2.09 Taux d'électrification ;

- 2.10 Qualité de la distribution d'électricité ;

- 2.11 Exposition à de l'eau de boisson malsaine ;

- 2.12 Fiabilité de la fourniture d'eau .

La comparaison avec les 3 pays moyens à population comparable montre que pour les facteurs faibles, la Belgique se classe assez loin derrière ces 3 pays. Pour les facteurs forts , la Belgique est plutôt meilleure ou fait jeu égal avec l'Autriche et la Suisse, mais est quasi systématiquement derrière les Pays-Bas.

(Voir les diagrammes pour les détails. Légende : bleu = écart peu significatif, vert = écart positif significatif, rouge = écart négatif significatif)

01. Institutions : forces et faiblesses

En 2019(NB : depuis 2018, nouvelle numérotation des facteurs, suite à la nouvelle méthodologie du World Economic Forum : "Global Competitivity Index (GCI) 4.0". Cette numérotation a également été modifiée en 2019 par rapport à 2018)

Il s'agit d'un domaine moyennement faible (23e ,1 place derrière le classement global : 22e).

La comparaison avec le classement global identifie 10 facteurs faibles :

- 1.02 Taux d'homicides ;

- 1.03 Incidence du terrorisme ;

- 1.10 Lourdeur de la réglementation publique ;

- 1.11 Efficience du cadre légal pour résoudre les conflits ;

- 1.12 Index de la participation des citoyens en ligne ;

- 1.19 Gouvernance actionnariale ;

- 1.20 Stabilité des politiques gouvernementales ;

- 1.21 Réactivité du gouvernement aux changements ;

- 1.22 Adaptabilité du cadre légal aux modèles d'entreprises numériques ;

- 1.23 Vision à long terme du gouvernement .

La comparaison avec le classement global identifie 5 facteurs forts :

- 1.07 Indépendance de la Justice ;

- 1.09 Liberté de la presse ;

- 1.14 Droits de propriété ;

- 1.15 Protection de la propriété intellectuelle ;

- 1.17 Force des standards d'audit et reporting .

La comparaison avec les 3 pays moyens à population comparable montre que pour presque tous les facteurs la Belgique se classe derrière ces pays, à l'exception du facteur 1.18 Réglementation des conflits d'intérêt.

(Voir les diagrammes pour les détails. Légende : bleu = écart peu significatif, vert = écart positif significatif, rouge = écart négatif significatif)