BFS - Taxation

Que faire ?

24 octobre 2019
Published in Propositions

Propositions

* En se basant sur les facteurs de compétitivité les plus faibles, BFS a identifié quelques thèmes prioritaires pour proposer des réformes profondes et argumentées sur les orientations économiques et sociales qui favorisent la prospérité de la Belgique, sans en négliger la protection sociale. 

Le schéma ci-après montre les 10 facteurs de compétitivité les plus faibles, avec entre parenthèses 2 indications : l'écart (Gap) par rapport au classement global de la Belgique, l'indice de compétitivité comparatif basé sur le rang  (ICCR) par rapport au "benchmark" constitué par la moyenne des 23 pays industrialisés les plus avancés comparables à la Belgique.

En 2019(NB : depuis 2018, nouvelle numérotation des facteurs, suite à la nouvelle méthodologie du World Economic Forum : "Global Competitivity Index (GCI) 4.0".)

Il s'agit d'un domaine faible , classé à la 43e place, soit 21 places derrière le classement global (22e).

La comparaison avec le classement global de la Belgique identifie 7 facteurs faibles :

- 8.01 Coûts de redondance ;

- 8.02 Pratiques d'engagement / licenciement ; 

- 8.03 Coopération employeurs / travailleurs ;

- 8.04 Flexibilité de la détermination des salaires ; 

- 8.08 Mobilité interne des travailleurs ;

- 8.10 Paie et productivité ;

- 8.12 Taux de taxation du travail .

La comparaison avec le classement global de la Belgique identifie 1 facteurs fort :

- 8.09 Recours à un management  professionnel .

La comparaison avec les 3 pays moyens à population comparable montre que la Belgique fait moins bien que l'Autriche et beaucoup moins bien que la Suisse et les Pays-Bas, sauf sur 1 facteur.

(Voir les diagrammes pour les détails. Légende : bleu = écart peu significatif, vert = écart positif significatif, rouge = écart négatif significatif)

Facteur 3c du domaine 7 - Concurrence dans les services de réseau (point faible)   (NB : depuis 2018, nouvelle numérotation des facteurs, suite à la nouvelle méthodologie du World Economic Forum : "Global Competitivity Index (GCI) 4.0".)

Face à la concurrence mondialisée Classement ICCR         Dans l'Union Européenne Classement ICCR
DC23 25e. 100%   EU28 45e. 100%
Belgique 83e. 50%   Belgique 83e. 60%

ICCR = Indice de Compétitivité Comparatif basé sur le Rang.

NB : il s'agit d'un des 3 sous-facteurs, qui contribuent à déterminer le score du facteur 7.03.

Voir les diagrammes : les barres représentent l'évaluation de 1 à 7 de ce sous-facteur pour chaque pays, le nom du pays est précédé de son rang parmi 141 pays pour ce sous-facteur. 

Facteur 2 du domaine 7 - Dispersion du pouvoir de marché (point fort)   (NB : depuis 2018, nouvelle numérotation des facteurs, suite à la nouvelle méthodologie du World Economic Forum : "Global Competitivity Index (GCI) 4.0".)

Face à la concurrence mondialisée Classement ICCR         Dans l'Union Européenne Classement ICCR
DC23 18e. 100%   EU28 32e. 100%
Belgique 12e. 105%   Belgique 12e. 118%

ICCR = Indice de Compétitivité Comparatif basé sur le Rang.

Voir les diagrammes : les barres représentent le score obtenu pour ce facteur par chaque pays, le nom du pays est précédé de son rang parmi 141 pays pour ce facteur. 

Facteur 1 du Domaine 7 - Distorsion de la concurrence provoquée par les taxes et subsides (point faible)   (NB : depuis 2018, nouvelle numérotation des facteurs, suite à la nouvelle méthodologie du World Economic Forum : "Global Competitivity Index (GCI) 4.0".)

Face à la concurrence mondialisée Classement ICCR         Dans l'Union Européenne Classement ICCR
DC23 20e. 100%   EU28 55e. 100%
Belgique 52e. 74%   Belgique 52e. 103%

ICCR = Indice de Compétitivité Comparatif basé sur le Rang.

Voir les diagrammes : les barres représentent le score obtenu pour ce facteur par chaque pays, le nom du pays est précédé de son rang parmi 141 pays pour ce facteur

Page 1 sur 4